Accueil du site > City guide > Dormir > Hôtels > Hotel villa Rose

Hotel villa Rose Hotel villa Rose

La villa rose est un cadre idéal pour qui veut passer un séjour agréable dans la ville de Sya. Elle a déménagé dans un cadre mieux spacieux, très ombragé et verdoyant.

Villa Rose est située à 300 m à l’Ouest de la maison du spectacle appelé théâtre de l’amitié.

Hôtel Villa Rose se soucie également du tourisme écologique. La direction invite notamment à découvrir les activités de la Fondation "VIVE l’ Initiative". Cette fondation participe à des projets locaux au niveau de la santé, émancipation, et l’enseignement. La villa rose comprend 14 chambres :

Il y a six types de chambres. Toutes possèdent une véranda. Elles sont équipées d’une grande armoire pratique, d’un bureau, et de multiples et nombreuses prises, y compris évidemment pour l’ordinateur et le téléphone. La Villa Rose sait allier le pilé kaden (le tam tam bobolais) à l’ancrage dans son siècle. La salle de bain est grande et agréable. L’air ambiant est au choix rafraîchi par le ventilateur ou la climatisation.

La Rose malgré le confort et le jardin spacieux et ombragé vous propose des prix agréable à partir de 12 000F en fonction des chambres.

Les grandes chambres (28m2) peuvent héberger quatre personnes (famille ou groupe d’amis) La Villa Rose est différente, elle est écologique Le soleil inonde l’Afrique. Des panneaux solaires éclairent la Villa Rose et chauffent l’eau de ses douches. L’eau coule en abondance dans la région des hauts Bassins. Celle d’un puits situé dans le jardin alimente les toilettes de l’hôtel. Mais Franca ne l’utilise pas pour la cuisine. En revanche, ses plats, même internationaux, sont à base de produits locaux et les confitures faites maison. Comme d’ailleurs les meubles qui ont été sculptés par des artisans africains dans du bois dont on fait l’Afrique.

Contact Villa Rose Bobo-Dioulasso, Burkina Faso Tel : 00226 20976758/ 00226 71391943 mail : villarosebobo@gmail.com site web : www.villarosebobodioulasso.com



Noter :
(2.53 - 1 vote)



écrit par Sah Daouda
Visualiser au format PDF Enregistrer au format PDF

Répondre à cet article