Accueil du site > Actualités locales > Autres actualités > CHUSS Bobo-Dioulasso- Hôpital Saint Jean de Dieu de Lyon : Des médailles pour (...)

CHUSS Bobo-Dioulasso- Hôpital Saint Jean de Dieu de Lyon : Des médailles pour renforcer l’amitié CHUSS Bobo-Dioulasso- Hôpital Saint Jean de Dieu de Lyon : Des médailles pour renforcer l’amitié

Le Centre hospitalier Souro Sanou (CHUSS) de Bobo-Dioulasso et l’hôpital psychiatrique Saint Jean de Dieu de Lyon viennent de marquer un pas important dans le renforcement de leur coopération. Jeudi 24 janvier 2008, le ministre d’Etat, ministre de la Santé, Alain Yoda a présidé à Bobo-Dioulasso, une cérémonie de décoration de quatre personnes de cet hôpital français. Le CHUSS de Bobo-Dioulasso et l’hôpital psychiatrique Saint Jean de Dieu de Lyon en France entretiennent depuis 1994 une relation de coopération. Ce partenariat que le directeur général du CHUSS, Lansandé Bagagné, qualifie d’exemplaire, se traduit par des échanges à différents niveaux.

Le CHUSS y envoie régulièrement son personnel en stage et reçoit également des aides ponctuelles en matériel technique. Du côté lyonnais, ces différents contacts sont sources d’enrichissement mutuel et de solidarité Nord-Sud. Si bien que ces échanges, timides au départ, ont connu ces dernières années un coup d’accélérateur à la grande satisfaction des deux parties.

Cette décoration dans les ordres nationaux est avant tout une marque de reconnaissance du peuple burkinabé au regard de la bonne santé de cette coopération et de tout ce que cette structure hospitalière apporte à notre système de santé mentale, a précisé le ministre Alain Yoda. Cela justifie la grande mobilisation lors de cette cérémonie présidée de le ministre d’Etat, ministre de la Santé accompagné de ses collègues de la Jeunesse et de l’Emploi, de la Promotion de femme et du gouverneur des Hauts-Bassins. Quatre membres de la délégation française ont reçu cette distinction.

Il s’agit de Monod Paul, directeur de l’hôpital français et chef de la délégation, du docteur Roumeas Michel, de Merle Amélie et de Pechiney Christiane. Visiblement ému par cette marque de reconnaissance, le directeur de l’hôpital psychiatrique Saint Jean de Dieu de Lyon, Monod Paul, a confié que de nouveaux horizons s’ouvrent pour ce jumelage par l’intégration d’autres axes de coopération dont la pharmacie.

Source : Frédéric OUEDRAGO, Sidwaya




écrit par emmanuel
Visualiser au format PDF Enregistrer au format PDF

Répondre à cet article